Contact : info@mata-i-nautisme.fr

La tempête tropicale FEHI approche !

La tempête tropicale FEHI approche !
28 janvier 2018 Patrick Belliot
Tempête tropicale Kelvin

La tempête tropicale FEHI arrive sur nous

À l’heure où j’écris ces lignes, il pleut déjà des cordes et ça commence à souffler fort ici à Koumac, en Nouvelle Calédonie ! Déjà ce midi nous avons eu une première coupure de courant pendant une bonne heure et demi. Je ne vous raconte pas les congélos et autres frigos…

Là c’est déjà le déluge, mais la pluie et le vent vont encore se renforcer cette nuit, des rafales à 55 nœuds sont prévues !

Se préparer ?

Nous ne sommes pas en alerte cyclonique officielle selon Météo France Nouvelle Calédonie, mais les services de météo Néo-Zélandais parlent dors et déjà de FEHI comme d’un « cyclone de catégorie 1 ». Nous avons donc fait demi-tour au ponton avec le voilier afin qu’il soit plutôt face au vent lorsque celui-ci tournera au nord puis au nord ouest cette nuit.

Enlever tous les tauds qui d’ordinaire nous protègent du soleil, sécuriser les panneaux solaires, faire les pleins d’eau, vérifier et tendres les amarres « cycloniques » prévues pour ce genre de situation, débarquer l’annexe des bossoirs et la sécuriser sur le pont, ajouter des pare-battages, affaler les voiles ou les amarrer solidement, vérifier les bateaux des voisins et s’entraider entre plaisancier, etc…Le genre de mission à gérer avant qu’il ne soit plus possible ou dangereux de mettre le nez dehors.

Cette dépression tropicale n’a pour l’instant pas l’air trop méchante mais c’est quand même la moindre des choses de suivre ça de près, de se préparer et de ne pas prendre ces puissants phénomènes à la légère.

Dépression, tempête, cyclone, ouragan ou typhon ?

On me pose souvent la question : Quelle différence entre un cyclone, un ouragan ou un typhon ? En fait c’est pareil, il s’agit avant tout de vocabulaire !

Que l’on parle de cyclone, de typhon ou d’ouragan, on parle simplement d’une dépression hyper creuse, c’est-à-dire dans laquelle les écarts de pression sont importants. Ces termes sont utilisés ainsi :

  • Cyclones dans le Pacifique sud et l’Indien (Fidji, Nouvelle Calédonie, Australie, Réunion…)
  • Ouragan en Atlantique (Antilles…) et Pacifique nord-est (Californie – Mexique…)
  • Typhon dans le Pacifique nord-ouest (Japon – Philippines…)

Ici en Nouvelle Calédonie et par définition, les cyclones sont des dépressions tropicales avec des vents moyens de plus de 64 nœuds, des pluies diluviennes et souvent de violents orages. La pression y est inférieure à 975 hPa, ce qui provoque une élévation importante du niveau de la mer.

C’est pourquoi les Néo-Zélandais parlent de FEHI comme d’un cyclone de catégorie 1 et Météo France de Dépression Tropicale Modérée ! Un petit schéma ci dessous :

Depression tropicale - Tempête - Cyclone

Le vent moyen

À noter que le fameux « vent moyen de plus de 64 nœuds », (c’est-à-dire 118 km/h pour les terriens), signifie : 64 nœuds de moyenne sur 10 minutes ! En effet, le vent moyen qui est annoncé dans un bulletin de prévision météo est une moyenne prévue à 10 mètres pendant 10 minutes. Il ne faut pas confondre le vent moyen avec les « rafales » ou « fortes rafales » qui vont avec.

Ces rafales sont de brusques renforcements du vent, elles peuvent être parfois deux fois plus fortes que le vent moyen. Cela peut porter à confusion et laisser à penser que la prévision est mauvaise, que le vent est plus fort que prévu…Mais il n’en est rien !

En tout cas cette dépression est à suivre pour les calédoniens !

À bientôt !

Patrick Belliot

Partager