Contact : info@mata-i-nautisme.fr

Janvier – Mars 2017 en Nouvelle Calédonie

Janvier – Mars 2017 en Nouvelle Calédonie
28 mars 2017 Patrick Belliot

Janvier – Mars 2017

Dernières nouvelles de Province Nord Nouvelle Calédonie

Le nouveau magazine

10 janvier 2017, c’est le lancement de notre nouveau magazine nautique ! Voilà une nouvelle occupation exaltante, chronophage et accaparante ! Une occasion de nous remettre en question, car décider d’écrire est une chose, surtout quand on aime ça, le faire en est une autre. Bref ce magazine demande beaucoup de travail. Il y a l’écriture, mais aussi le travail sur les photos, sans oublier l’optimisation permanente du site internet, (système de réservation, moyens de paiement sécurisé, etc…). Et puis il faut se faire connaître sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, ça aussi c’est rude ! Webmaster, écrivain, journaliste, blogueur, community manager…Ce sont des métiers à part entière, à nous de nous former en attendant de pouvoir embaucher des vrais professionnels…

La conclusion que l’on peut tirer après quelques semaines de cette nouvelle expérience est que notre cerveau bénéficie d’une plasticité absolument géniale et qu’il est toujours possible avec du temps, de la volonté et de la motivation de s’adapter aux nouvelles technologies. Cela va tellement vite, les logiciels évoluent à une vitesse fulgurante et il nous semble important de ne pas rater la vague.

Difficile aujourd’hui de faire des pronostics sur ce projet, notre ambition est déjà de trouver un rythme de diffusion qui soit à la fois vivable pour nous et agréable pour nos abonnés.

Vous l’aurez compris, nous aimons partager nos expériences, notre voyage, nos remarques, nos trucs et astuces, notre passion de l’enseignement de la voile, du monde et des métiers de la mer. Nous sommes donc bien motivés par ce projet de magazine. Et quel plaisir de découvrir à chaque nouvelle parution de nouveaux abonnés !

Balade à terre

Comme fin 2016, histoire de mieux connaître ce pays, nous n’hésitons pas à nous enfoncer un peu dans la « campagne » locale. Nous y découvrons des mélanésiens qui lavent leurs voitures dans les rivières, des boîtes au lettre four à micron onde, des manguiers et autres pamplemoussiers qui croulent sous leurs fruits…Ici c’est l’été. Et il faut avouer que nous souffrons pas mal de la chaleur.

La si belle et si claire rivière Dumbéa, dans laquelle nous allions nous baigner quand nous vivions à Nouméa, me manque beaucoup. Elle est maintenant beaucoup trop loin et aucune rivière de la région ne peut rivaliser. En effet, il faut allez sur la côte est, ce que nous ferons bientôt, pour retrouver des rivières dignes de ce nom.

Sinon, nous sommes retournés plusieurs fois aux Roches Notre Dame. Puis avons été voir « La Vierge aux bons vœux », deux superbes endroits. Voici quelques images des panoramas du grand nord.

Paysage Nord Nouvelle Calédonie
Laver sa voiture dans une rivière

Manguier en Nouvelle Calédonie
Boite au lettre micro onde caledonie

La météo avec nous…Pour l’instant

Il ne faut pas oublier que nous sommes dans la saison où le risque cyclonique est le plus élevé. Cela dit nous observons un certain relâchement dans les préparatifs, car cela fait maintenant 14 ans que la côte ouest où nous nous trouvons n’a plus subi de cyclone vraiment violent. En effet la dernière fois, c’était le cyclone Erika, mi-mars 2003.

Cela n’empêche pas l’alizé de souffler bien fort. Certes moins qu’à Nouméa, mais quand même, c’est parfois difficile de rester à bord dans le bateau. Non seulement il bouge, mais en plus c’est bruyant, assourdissant, saoulant.  Au réveil, la marina de Pandop est souvent calme comme un miroir. Mais le vent thermique a vite fait de réveiller Éole, de le faire monter à 20 nœuds réguliers puis de l’entraîner dans une succession de rafales atteignant souvent les 25 – 30 nœuds ou plus dans l’après-midi.

Le coup de vent du 9 février

Par contre le 9 février, nous avons eu quand même un beau coup de vent.  Il paraît que Météo France a enregistré des rafales à 50 nœuds par endroit. Le lagon à proximité de Koumac est devenu marron à cause des écoulements venus de la terre. Un des cocotiers de la marina n’a pas résisté aux assauts du vent, il est tombé pile sur le panneau du club de plongé. Plusieurs autres panneaux de la marina ont également été couchés, ainsi qu’un catway, endommagé par un catamaran.

Au village, deux magnifiques frangipaniers ont subi le même sort.

Dans la marina, tout a été bien géré. Cependant, je dois dire que certains plaisanciers sont un peu inconscients car ils laissent leur voilier sans venir s’en occuper et sans le préparer à subir ce genre de coup de vent. Nous sommes en pleine saison cyclonique pourtant…

 Mais bref, avant même la fin du coup de vent, le cocotier était débité en tronçon et emporté. Tout est vite revenu à la normale.

Ce qui est frappant dans un lagon comme celui-là quand il y a ce genre de coup de vent, c’est que les vagues restent de faibles amplitudes. Chez nous sur la côte ouest de la France, un vent comme celui-là soulève la mer et les vagues se fracassent en gerbe d’écume le long des digues, des falaises et des plages. Le récif est une protection très efficace pour les côtes !

Vent fort en Calédonie
Vent fort dans la marina

Chute de cocotier
Découpe du cocotier

Plusieurs visites d’amis durant les vacances d’été

De mi-décembre à mi-février, ce sont les grandes vacances d’été en Nouvelle Calédonie. Ce qui permet de retrouver des amis ! Et nous avons été bien contents de revoir plusieurs d’entre eux durant cette période ! Timakao et son équipage ont profité de leur tour de Nouvelle Calédonie pour faire escale dans la marina de Pandop ! C’était bon de retrouver les 3 petits blonds et leurs parents !

Nous avons également eu la visite de Vaea et ses enfants. Nous aurions bien aimé pouvoir naviguer plus, mais exceptionnellement dans ce pays où il fait si beau, la météo n’était pas de la partie. Alors nous avons retrouvé les joies des parties de UNO ! Et chacun a pu apprécier la vie à bord malgré les amarres nous retenant au port plus que prévu.

Nos petits amis
Le petit Martin

Un peu de bricolage et de peinture

Le pont devenait un peu trop glissant à notre goût alors nous avons ressorti les rouleaux et la peinture antidérapante pour lui redonner de l’adhérence. Mais peindre par cette chaleur n’est pas génial, les odeurs de peinture sont hyper fortes et respirer trop de solvant donne un fichu mal de tête.

 Cela dit le pont est maintenant plus beau et plus sûr, les pieds y restent bien accrochés ! Nous avons aussi donné un coup de jeunesse à l’annexe en faisant disparaître les traces de l’antifouling de son ancien propriétaire sous un beau blanc immaculé.

Et bien sûr, quelques supers sorties et stages de voile dans le lagon

Quel bonheur d’accueillir Laetitia, Simon, Lila, Amandine, Pierre, Christian, Marie Pierre…les sorties s’enchaînent avec une motivation chaque fois renouvelée. Et partir pour 4 ou 5 jours, c’est tellement bien pour progresser !

En mars, notre dernier stage de 5 jours nous a emmené vers le nord, la fameuse baie du Croissant, l’îlot Tiambouene, l’ilot Ouane, la baie de Tanle…Quel pied de naviguer dans ce lagon féerique, la Province Nord, on adore ! Un dauphin nous a accompagné un long moment en virevoltant sous l’eau, les étoiles nous ont dévoilés leur éclat, le plancton luminescent a illuminé un bain de nuit. Couchers de soleil, bleus merveilleux, îlots paradisiaques, et jusqu’à l’arc en ciel posé comme un porche pour notre retour à la marina, que souhaiter de plus ? Un peu plus de vent cette fois là peut-être si on veut chipoter.

En tout cas, dans ce décor époustouflant les topos se sont enchaînés, ponctués de bains et de détente. Les nœuds sont maintenant maîtrisés, le vent apparent bien assimilé, le vocabulaire, les cordages, la sécurité à bord, les coordonnées géographiques, la position GPS … Il y en a des choses à apprendre ! Et nos stagiaires heureux ! En particulier un couple venu tout droit de Lorraine, qui nous a promis de revenir cet été en Bretagne !

Magnifique n’est-ce pas ?!

Les amis de Nouméa
Cours de voile lagon nord Nouvelle Calédonie

Patrick Belliot

Mata’i Nautisme

Si ce récit vous a plu, n’hésitez pas à le partager pour nous aider à nous faire connaître

Vos commentaires sont les bienvenus !

Toute utilisation/reproduction totale ou partielle de notre travail,

qu’il s’agisse de nos écrits ou de nos images, ne peut se faire qu’avec notre accord.

Partager