Changer les vannes et les passe-coques de son voilier

Oui c’est un chantier, mais c’est important, il faut le faire ! Changer ses vannes et ses passe-coques, ce n’est pas très compliqué au final. Et même si ce n’est pas donné, cela me paraît hasardeux de faire longtemps l’impasse là-dessus. En tout cas le faire soi-même est à la portée de tout bricoleur un peu expérimenté.

Tous les combien faut-il les changer ? Tout dépend du matériel installé, mais je dirais idéalement tous les 6 à 8 ans, 10 ans maximum si elles ne montrent pas de signe de faiblesse avant. (À ce propos, il faut savoir qu’une vanne se manipule régulièrement, pour éviter qu’elle ne se coince).

Cela c’est la théorie, mais dans la pratique, beaucoup de navires ont du matériel bien plus ancien, et nous en faisions parti. En effet, pour procéder au changement des passe-coques il est indispensable de sortir le voilier de l’eau, ce qui n’est pas possible dans le nord de la Nouvelle Calédonie où nous sommes basés depuis 2016…

Mais aujourd’hui c’est fait, nous nous sommes rendus à Nouméa, avons passé deux semaines au sec, et sommes revenus avec (entre autre) toutes nos vannes et nos passe-coques neufs, et même avec un nouveau passe-coque pour évacuer l’eau d’une nouvelle pompe de douche/cale.

Changer les vannes et les passe-coques de son voilier

La suite est accessible aux abonnés : CONNEXION

Pour accéder à tous nos articles : S’ABONNER

Retour haut de page