Programme de formation du Permis côtier

Une question fréquente concernant le permis côtier, est de savoir si oui ou non il est possible de le passer en candidat libre. Et bien pour y répondre clairement : Non, sauf dans un cas particulier.

En effet, il faut, normalement et obligatoirement passer par un “bateau-école”, qui s’occupe de l’inscription des candidats et délivre les formations présentielles obligatoires. Mais cela ne sera pas nécessaire si…vous avez déjà un permis fluvial.

En effet, dans cette situation, vous avez déjà le numéro nécessaire à votre inscription au « code », et vous êtes dispensés des cours de « pratique ».

Je rappelle au passage que ceci ne concerne pas le permis hauturier, que de son côté vous pouvez passer en candidat libre. En effet, pour obtenir un permis hauturier, il faut passer « l’extension hauturière », qui vient s’ajouter au permis côtier, que donc par définition…vous avez déjà ! L’épreuve se déroulant en salle, il n’y a pas de problème pour se présenter en candidat libre.

Contexte depuis le 1er juin 2022

La durée minimum de formation est de 5 heures de théorie, à laquelle s’ajoute 1h30 de “pratique collective” et un minimum de 2 heures à la barre d’un navire. À noter qu’il ne s’agit que d’un minimum, une formation peut bien sûr durer plus longtemps si le centre de formation souhaite le proposer.

L’examen du code (la partie théorique) est réalisé grâce à un QCM sur tablette. Depuis le 1er juin 2022, il est possible de le passer dans des établissements privés (La Poste, Dekra, SGS : objectif code, Bureau Véritas), ce qui est plutôt une bonne nouvelle, car cela augmente les places disponibles.

Toujours depuis le 1er juin 2022, l’examen est dorénavant composé de 40 questions. Vous avez 30 minutes pour y répondre et il faut faire maximum 5 fautes. Si le code est réussi, la pratique est ensuite validée en formation continue.

De mon côté, je considère que le référentiel des permis plaisance est plutôt complet (Il faut simplement pouvoir prendre le temps de le transmettre sérieusement).

Pour vous aider à y voir plus clair, j’ai résumé ce fameux référentiel à l’essentiel, le voici :

Cours théoriques du Permis Côtier

Sécurité - Météorologie - Environnement​

  • Vocabulaire et définition
  • Distance, Vitesse et limitations
  • Météorologie
  • Situation de détresse et d’urgence
  • Autonomie en carburant
  • Carte Marine
  • Notions élémentaires sur les marées
  • Protection de l’environnement

Balisage

  • Balisage maritime et littoral de jour et de nuit
  • Signaux d’entrée et de sortie de port

RIPAM

  • Règles de barre et de route
  • Feux, marques de jour et signaux des navires

Réglementation

  • Responsabilité du chef de bord
  • Réglementation des activités nautiques
  • Immatriculation, normes de conception et armement des navires

Radio VHF

  • Connaissances générales
  • Connaissances élémentaires du service mobile maritime
  • Connaissances élémentaires du SMDSM et de l’ASN
  • Bon usage de la VHF

Pratique du Permis Côtier - 5 thèmes - 18 objectifs

Être capable de...

1 - Thème : La sécurité du plaisancier

  • Objectif n° 1 : Assurer la sécurité individuelle
  • Objectif n° 2 : Assurer la sécurité collective
  • Objectif n° 3 : Connaître les règles basiques de l’usage des moyens de communications

2 - Thème : Les incontournables du plaisancier

  • Objectif n° 4 : Décider de l’opportunité de la sortie en fonction d’un bulletin météorologique
  • Objectif n° 5 : Respecter le balisage, identifier les obstacles sur une zone de navigation

3 - Thème : Les responsabilités du plaisancier

  • Objectif n° 6 : Être responsable de l’équipage et du bateau
  • Objectif n° 7 : Utiliser à bon escient les moyens de détresse
  • Objectif n° 8 : Respecter le milieu naturel

4 - Thème : La conduite du bateau

  • Objectif n° 9 : Maîtriser la mise en route du moteur
  • Objectif n° 10 : Maîtriser la trajectoire
  • Objectif n° 11 : Maîtriser la vitesse
  • Objectif n° 12 : Maîtriser la propulsion
  • Objectif n° 13 : Maîtriser la marche arrière
  • Objectif n° 14 : Maîtriser l’utilisation des alignements

5 - Thème : Les manœuvres du bateau

  • Objectif n° 15 : Arriver et partir d’un quai
  • Objectif n° 16 : Prendre un coffre
  • Objectif n° 17 : Mouiller/ancrer
  • Objectif n° 18 : Récupérer une personne tombée à l’eau

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, le référentiel est complet, il faut simplement prendre le temps nécessaire pour l’acquisition de ces savoirs et compétences. Pour information, si vous souhaitez connaître tous les détails sur ce sujet, vous pouvez consulter « L’Arrêté du 28 septembre 2007 relatif au permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur » que vous trouverez sur le site Légifrance.

En tout cas, en résumé comme au détail, n’hésitez pas à utiliser ce référentiel comme repère pour évaluer votre niveau et votre besoin de formation.

Je profite de cet article pour vous rappeler que je propose des cours en ligne, de grande qualité, construits justement sur la base des référentiels des permis côtier et permis hauturier. Si vous voulez y jeter un œil, c’est par ici : formations-maritimes.fr 

À bientôt, et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions !

Patrick Belliot

Retour en haut