Nous longeons la côte du Portugal dans une mer agitée. Je découvre le mal de mer. Et moi qui pensais que tout allait aller de mieux en mieux… Je me demande ce que je fais là. Je n’ai pas du tout envie de cuisiner. A peine envie de manger.

Mais Pat me dit qu’un ventre vide souffre plus qu’un ventre plein, alors je picore.

À notre première escale portugaise, je revis ! Pat décide de faire plus d’escales que prévu afin de rendre plus confortable la croisière. Oh Merci !

Du coup je retrouve l’appétit et je remplis gaiement mon panier dans les différents marchés de nos escales successives. La vie ici est beaucoup plus accessible qu’en France. Mon panier est plein pour presque rien ! J’échange avec plaisir des « Bon dia » et « Obrigado » avec les commerçants ! Il y a plein de sourires partout !

J’adore !

Nous écoutons la radio locale, entendons des musiques différentes. Nous ne comprenons pas le Portugais, mais nous sommes enchantés de l’entendre parler.
C’est le long de cette côte que je découvre le plancton luminescent, et le ballet étoilé des dauphins venus nager à nos côtés durant cette nuit magique.

Le Portugal propose de nombreuses spécialités dont le « Riz au poulpe » que l’on peut déguster sur la côte d’Algarve aux paysages grandioses.

Nous y attendons la bonne fenêtre météo pour reprendre la route. Cette fois nous allons quitter le continent européen….

Isa à la barre au Portugal

Ingrédients pour 4 personnes

  • 300 g de morue salée ou de cabillaud frais
  • 200g de pommes de terre à purée
  • 3 œufs
  • 50 g de coriandre fraiche, quelques brins de persil, du poivre et de la noix de muscade
  • De l’huile pour friture

Méthode

Faire dessaler la morue dans de l’eau froide durant 24 h (ou plus si le morceau est épais) en changeant à peu près toutes les 2 heures les 12 premières heures. Ne vous levez pas la nuit pour changer l’eau.

Si vous utilisez du cabillaud frais, pas besoin de dessaler !

Faire cuire le poisson dans un mélange moitié lait, moitié eau (eau salée si c’est du cabillaud frais). La cuisson démarre à froid ! Et dure de 5 à 6 minutes. Le poisson doit être facile à émietter. S’il reste des peaux ou des arrêtes ce sera facile de les enlever à ce moment.

Dans le même temps faire cuire les pommes de terre non épluchées dans de l’eau bouillante et salée.

Une fois cuite, les peler et les écraser.

Mélanger le poisson avec les pommes de terre, le persil et la coriandre hachés, le poivre et la muscade râpée. Goutter et rectifier l’assaisonnement si besoin en sel par exemple.

Préparer des quenelles en les moulant à l’aide de 2 cuillères à soupe et les plonger une par une dans l’huile bouillante. Dès que la quenelle est dorée la retirer et la poser sur un papier absorbant. Servir aussitôt pour qu’elle reste croquante !

Une salade verte et quelques rondelles de tomates pour la déco et vous voilà avec une entrée sympa !

Pasteis de Bacalhau - Portugal

Et pour trinquer...

N’oubliez pas de trinquer à votre santé avec un bon Porto et désaltérez-vous en fin de journée avec une Coral, bière de Madère, disponible dans toutes les bonnes brasseries.

Padrão dos Descobrimentos