Contact : info@mata-i-nautisme.fr

Aux frontières du sauvage

Aux frontières du sauvage
10 avril 2019 Patrick Belliot
Une baleine en arrivant à Maupiti

Aux frontières du sauvage

Aujourd’hui Isabelle et moi vous proposons de découvrir une vidéo qui nous a particulièrement touchée.

Elle a été tournée en Polynésie Française, aux Marquises et dans l’archipel des Tuamotu, ainsi qu’à proximité d’une île loin de tout, Makatea.

Les héros de cette vidéo de 25 minutes sont Alain, Pamela et leur fille Kim, que nous avons rencontrés lors de notre séjour en Polynésie entre 2010 et 2013.

Quel plaisir de voir leur vie à bord de ce fameux voilier rouge très justement nommé « La Vie en Bleu » et dont nous parlons souvent à nos stagiaires.

Et surtout quel plaisir de voir ces images et d’entendre ces mots emplis de l’humilité et de la sagesse qui les caractérisent. Il ont certainement développés ces traits de caractères grâce à leur vie nomade et très simple à bord de leur petit voilier. Se soumettre aux éléments durant de nombreuses années, dans une « coquille de noix » , effectivement cela rend humble. Et puis il y a l’observation patiente, sérieuse et prolongée des mammifères marins, ces animaux dont nous savons si peu de chose, dont nous ne comprenons pas bien les comportements et le fonctionnement social.

 

Concours Photo Vanessa Estrade - Baleine

(Photo de Vanessa Estrade – Concours photo 2012)

Le GEMM Polynésie

Alain et Pamela ont fondé le GEMM, le Groupement d’Étude des Mammifères Marins, leur travail est beau (Pamela, au delà de son travail de scientifique, est photographe), leur engagement est sérieux, de longue date, valeureux et juste.

Étudier et connaître les mammifères qui peuplent nos océans est important pour les protéger. En effet, la supériorité que nous établissons sur tout le règne animal de la planète repose, comme le dit Alain, sur une grande ignorance. Ignorance qui permet de justifier tel ou tel comportements imbéciles et dangereux pour la survie des espèces que nous exterminons à grande vitesse. Et au delà des espèces, des fragiles et subtils équilibres que nous détruisons sans les avoir compris et qui fatalement se retournerons contre nous.

Sur terre et dans nos esprits, nous devons laisser une place à la vie sauvage. Nous sommes parfaitement d’accord avec Pam et Alain, et c’est pourquoi nous soutenons sans réserve le travail du GEMM de Polynésie.

Une vidéo de 25 minutes à voir absolument !

Bravo à Alouette Images, qui l’a tournée et réalisée !

Partager