4. Les betchets de l’île d’Yeu

À peine partis, nous faisons déjà notre première escale, en attendant une bonne fenêtre météo pour traverser le Golfe de Gascogne.

Et puis l’île d’Yeu et en particulier Port Joinville, fin septembre, c’est vraiment bien agréable !

Fidji à l'île d'Yeu - Port Joinville

C’est là que, amarrés au ponton à Port Joinville, nous avons fini de préparer FIDJI et découvert…les betchets. 

Au départ cette pâtisserie est un gros gâteau allongé, doré et décoré façon pain polka nommé la Merice.

Sa mie serrée et sucrée favorise une plus longue conservation.
Pâtisserie nourrissante, « Gâteau de survie » par excellence, les betchets, biscuits formés de la même pâte, sont des coupes faim bien pratiques parfois.

Réputés de conservation à toute épreuve, on les embarquait, autrefois, à bord des bateaux de pêche partis pour plusieurs mois de campagne.

Les betchets de l'île d'Yeu

Crédit Photo : Office du Tourisme de l’Île d’Yeu

Ingrédients pour un bon kilo de betchets

  • 1kg de farine
  • 6 œufs
  • 300g de sucre
  • 2 paquets de levure chimique
  • 250g de beurre ½ sel !
  • 1 cuillère à soupe de fleur d’oranger
  • 1 jaune d’œuf mélangé à 2 pincée de sucre en poudre

Méthode

Dans un grand saladier mélanger la farine, la levure et le sucre.

Faire un puits au milieu duquel vous ajoutez 1 par 1 les œufs en mélangeant un peu chaque fois, puis incorporer le beurre ½ sel fondu. Ajouter en fin la fleur d’oranger.

Bien pétrir l’appareil de manière à obtenir un pâton homogène.
Former des boules de 80 à 100g. Les disposer sur la plaque de cuisson du four préalablement tapissée d’un papier sulfurisé. Comme il vont gonfler, faire attention de ne pas les mettre trop près les uns des autres. Passer sur chacun d’eux un peu de jaune d’œuf sucré.

Les enfourner à 200° une ½ heure à peu près.

En refroidissant ces biscuits vont durcir. Ils se conservent très bien dans des boîtes hermétiques. Et quand on n’est pas en état de cuisiner, ils arrivent à point nommé pour palier à une fringale ! Car le ventre vide est toujours plus nauséeux que plein ! Avec un carré de chocolat, un betchet et ça repart !

À tremper dans du thé, du café ou du chocolat chaud….

Notre escale à l’île d’Yeu est assez brève, 4 jours, car une super fenêtre météo se présente pour la traversée du Golfe de Gascogne, et il convient de ne pas la rater !

En route vers l’Espagne !

En route vers l'Espagne
Retour haut de page