Formation Voile - Croisière Habitable

Les formations théoriques et pratiques que nous organisons se veulent à la fois exigeantes et adaptées à votre niveau, vos besoins et vos attentes.

En tant que passionnés de voile et de voyages au longs cours, notre objectif est de transmettre et de partager notre enthousiasme.

Le programme de formation voile que vous trouverez ci-dessous a été entièrement conçu par moi-même, Patrick Belliot. Il évolue toujours !

Objectif des stages de voile

  • Découvrir la voile et la croisière en voilier, beaucoup de nos stagiaires n’ont aucune expérience
  • Acquérir assurance et autonomie afin de naviguer sereinement
  • Progresser dans les domaines techniques qui vous intéressent
  • Apprendre : Le nautisme est une source infinie de sujets passionnants à approfondir
  • Se rencontrer : Une croisière en voilier est une expérience humaine forte, souvent inoubliable
  • Voyager : Nos destinations se découvrent mieux en voilier

Cinq niveaux de compétence voile

Note : Avec de l’engagement et de la motivation, comptez 5 jours pour acquérir chacun de ces niveaux.

Questions fréquentes concernant les formations voile

Pour répondre à certaines questions que l’on nous pose souvent (comment se former, combien de temps ça dure, combien ça coûte…), j’ai rédigé pour vous un petit guide d’une vingtaine de page.

Il est gratuit et par ici : Formation Voile – Repères essentiels

Le contexte

En France, il n’y a pas de « permis voile » ou de « licence voile » pour les plaisanciers. Il n’y a pas non plus de liste officielle de compétences qui les guiderait dans leur démarche d’apprentissage (d’où le guide ci-dessus).

La Fédération Française de Voile, de son côté, se concentre essentiellement sur le sport, la compétition, la formation des encadrants voile fédéraux (à ne pas confondre avec les formations d’état), l’encadrement des jeunes…

Et la voile-croisière dans tout ça ?

Bonne question ! Car la voile peut se pratiquer autrement, à tout âge, dans le cadre d’un loisir consistant à naviguer à son rythme, à prendre l’air du large en glissant sur l’eau ou à passer des jours (ou des semaines ?) à buller au mouillage. La voile c’est aussi le (grand) voyage, la croisière autonome, la détente…Les pratiquants de l’activité voile n’ont pas forcément pour objectif de devenir des champions et d’aller le plus vite possible sur l’eau. La plupart veulent surtout changer d’air, s’aérer l’esprit, souffler, prendre le large, …en toute sécurité.

Ne vous méprenez pas, je n’ai rien contre la régate, le sport ou la compétition, au contraire je considère cette façon d’apprendre la voile comme excellente. De plus, mes stagiaires le savent, j’aime ces moments de régates improvisés avec les voiliers croisés au hasard de nos navigations. Ces moments où l’on « se tire la bourre » , comme si de rien n’était.

Bref, c’est cette facette orientée « croisière » que vous trouverez dans des écoles de voile habitable…comme la nôtre.

La valeur d'un niveau Mata'i Nautisme

À partir de 2010, j’ai donc élaboré un programme de formation totalement orienté vers la voile habitable, la croisière, la sécurité, la manœuvre d’un grand voilier, l’autonomie, la vie à bord, la technique, le matériel, le voyage…

Aujourd’hui, ils sont répartis en cinq niveaux, conçus pour être acquis en 5 jours chacun. Pour être considérés comme acquis, le stagiaire doit valider son niveau avec un test théorique et pratique et s’il est validé, je lui délivre un certificat de compétence.

Celui-ci a une valeur légale. En effet, en tant que moniteur diplômé d’Etat, j’engage ma responsabilité lorsque je signe ce document, car il peut servir à certifier votre niveau, par exemple auprès d’un assureur, d’un loueur, d’un employeur ou d’un centre de formation.

Bien sûr il va sans dire que j’engage également ma réputation en certifiant le niveau de mes stagiaires. Sans oublier que je crois sincèrement qu’il est important de vraiment maîtriser les compétences que je transmets. Les certificats au rabais ne sont donc pas au programme chez Mata’i Nautisme.

Attestation de compétence Mata'i Nautisme Raiatea 2011

Souvenir : L’attestation de compétence que je délivrais à Raiatea en 2011

Trop d'imcompétences et de négligences

Dans le milieu du nautisme, il a régné et règne encore trop d’incompétences et de négligence. Le goût et l’envie de liberté est trop souvent associée à l’idée de « débrouille », à l’apprentissage « sur le tas » ou « à la dure ». Car une idée complètement fausse continue de planer sur les pontons : L’idée qu’il suffirait de naviguer pour apprendre.

Cela ne se passe pas comme ça. Prendre la barre d’un bateau est à la portée de n’importe quel pilote automatique, alors que tout chef de bord qui se respecte (lui et les personnes qu’il emmène en mer) devrait savoir certaines choses élémentaires.

Il devrait par exemple connaître les plus évidentes règles de barre, utiliser son matériel radio et donner sa position à un interlocuteur, tracer sa route sur une carte marine, réparer une panne de moteur de base, manœuvrer en mer comme au port, connaître et utiliser son matériel de sécurité, avoir des notions de météo, récupérer un homme à la mer (à la voile bien sûr s’il est sur un voilier), réaliser sans se tromper quelques nœuds élémentaires, etc…

Pourtant, combien de plaisanciers naviguent alors qu’ils ne savent rien de tout cela ?

Nœud de champion 2

L’extrémité de cette « œuvre » traîne depuis des lustres dans l’eau du port et il y pousse du corail. Pour larguer, il va falloir repasser dans chacune de ces boucles, ça va être sympa… Je ne confirai pas ma sécurité à celui qui l’a réalisé !

L’envie d’apprendre, c’est du bonheur

Il faut cultiver l’envie de comprendre et l’envie d’apprendre. Le niveau des usagers, plaisanciers comme professionnels devrait toujours être amélioré, on devrait toujours tirer les compétences vers le haut. Plus de confiance en soi, d’autonomie et de sécurité…c’est mieux pour tout le monde et c’est surtout plus de… PLAISIR !

Un encadrant compétent saura vous rassurer, vous mettre en confiance, vous donner envie de vous dépasser sans aller au-delà de la limite qui vous pousserait à dire : « La voile / la mer, ce n’est pas pour moi ». S’il le faut, il saura repousser la croisière, faire demi-tour, rentrer au port, se mettre à la cape, calmer le jeu… Forcer les choses n’est pas la bonne pédagogie. La bonne pédagogie consiste à chercher en toutes circonstances à transmettre en étant compris, mais aussi à donner du plaisir, essence même de l’activité.

C’est pourquoi, nous nous adaptons naturellement aux conditions et aux personnes que nous emmenons en mer. Notre objectif est tout simplement de combler leurs attentes et qu’ils repartent de leur stage avec une grosse envie de retourner naviguer, au plus vite !

Plaisance-plaisir
Plaisance-plaisir-2

Notre engagement

Lors de nos stages de voile, comptez donc sur nous pour vous aider à acquérir compétences et confiance en vous. Le tout dans la joie et la bonne humeur, mais avec l’exigence et la rigueur indispensable à notre sécurité.

Nous vous aiderons à accumuler de l’expérience pratique, à acquérir de multiples connaissances, compétences et savoir-faire, et essayerons de répondre à TOUTES vos questions !

Nous aspirons modestement mais avec passion à contribuer à l’amélioration des compétences maritimes des usagers de la mer. Nous souhaitons également « faire notre part » et aider à provoquer une prise de conscience collective quant à l’importance vitale des océans pour l’Homme.

Retour haut de page