Contact : info@mata-i-nautisme.fr

Zone de navigation Bretagne sud

Zone de navigation Bretagne Sud

Votre stage de voile en Bretagne Sud

Zone de navigation Bretagne sud 1
Zone de navigation Bretagne sud 2

La zone de navigation pour votre stage de voile avec nous s’étend de l’archipel des Glénan aux Sables d’Olonne. En effet, en fonction des conditions et des circonstances, au départ du port du Crouesty nous pouvons partir dans les deux directions. Directement à proximité du port du Crouesty, les possibilités de navigation et de mouillage sont nombreuses, les îles Houat, Hoedic et Belle-île sont des destinations proches et superbes. Les ports de plaisances sont particulièrement bien équipés.

Naviguer en Bretagne, c’est top !

Pourquoi ? D’abord parce que c’est beau, c’est chez nous et nous aimons notre côte Atlantique ! Quiberon, l’extraordinaire golfe du Morbihan, Belle Île, Houat, Hoedic, Le Croisic, Noirmoutier, l’île d’Yeu, les Sables d’Olonne…Même après des années à sillonner les mers du globe, on ne se lasse pas de revenir naviguer dans la région.

Quelle joie de retrouver les blocs de granit, les « côtes sauvages », les couleurs inimitables, les ports de pêche et de plaisance, les villes et villages chargés d’histoire maritime, les fortifications, les marais salants, les grands phares, les plages immenses ou secrètes, l’océan chaque jour différent…Tout ce que nous avons laissé pour partir naviguer autour du monde, nous sommes heureux de le retrouver lorsque nous revenons en Bretagne ! La côte Atlantique est grandiose !

Croisière en voilier Bretagne sud - Belle Ile

 

Une zone de navigation exceptionnelle pour apprendre à naviguer

Les conditions pour un bon apprentissage sont très bonnes, naviguer et participer à un stage de voile en Bretagne est toujours formateur. En effet, on y trouve des mouillages et des ports variés. Mais aussi des conditions météos diverses, beaucoup de trafic, la palette complète du balisage maritime, des endroits abrités en cas de mauvais temps où la mer reste plate, et une marée à fort marnage.

Naviguer sous les tropiques, c’est plus facile. C’est pourquoi certains plaisanciers partent sous les cocotiers sans avoir pris la peine de se former correctement. Mais y compris sous les cocotiers, la nature pardonne rarement les erreurs à répétition et rien ne remplace une solide formation maritime. La Bretagne est un très bon endroit pour acquérir les compétences indispensables à votre sécurité et sérénité, on y pratique des navigations riches à tous les niveaux !

La Bretagne est particulièrement féconde de bons marins

Nous en croisons régulièrement un peu partout autour du monde. La preuve, devinez ce que l’on trouve au sommet de l’île de Maupiti (Polynésie Française) ? Un petit Gwenn a Du…bien sûr ! Promis, ce n’est pas nous qui l’avons accroché là !

Les bretons en Polynésie

 

Les voileux bretons sont vraiment partout ! En effet, le sommet de Maupiti n’est pas un endroit très fréquenté et bien loin du pays Bigouden ! Cela dit, beaucoup de bretons se baladent des années autour de la planète à bord de leur voilier…mais reviennent presque tous un jour ou l’autre.

Attention, les compétences acquises lors des stages de voiles peuvent vous emmener loin !

Nous contacter et réserver un stage

La Bretagne, ça vous gagne !

Mouillage à Belle Île
Ile de Houat

Plus de détails sur la zone de navigation Bretagne sud

La météo générale

Elle est changeante, c’est à dire que l’on trouve de tout. En effet même si le vent d’ouest est dominant, il n’est pas rare d’avoir des vents de tous les autres secteurs. Bien entendu cela pimente nos navigations, nous oblige à une saine vigilance que l’on garde longtemps (peut-être toute sa vie) lorsque l’on a été formé sur les côtes de Bretagne. La pluie, le crachin, la grisaille sont assez rares en été et quand une dépression passe, elle dégage généralement en 24 heures tout au plus.

Durant les années pendant lesquelles j’ai exercé sur la côte Atlantique, j’ai pu constater qu’il était très rare de ne pas pouvoir sortir du port. Sur des saisons de 5 mois de navigation, au total je ne déplore en moyenne pas plus de 4 ou 5 jours d’annulation pour cause de mauvaise météo. C’est beaucoup plus en Méditerranée où le Mistral est parfois tellement violent qu’il peut bloquer les bateaux au port des semaines entières !

L’état de la mer

En Atlantique, la houle est longue et le vent dominant dans la même direction que celle-ci. Cela génère des mers qui peuvent être parfois grosses mais rarement dangereuses, croisées ou trop désagréables.

Le mal de mer est normal lors des premiers bords de navigation. Toutefois ne croyez pas que l’océan Atlantique soit plus difficile à supporter que la Méditerranée ou que l’océan Pacifique. L’Atlantique est bien plus régulier et sympa d’un certain point de vue car il est rare qu’un gros « clapot » vienne désorganiser les trains de houle et générer ce que l’on appelle une mer “courte”, “croisée” ou “hachée”.

Lorsque la mer est mauvaise, nous disposons dans nos régions de quelques endroits vraiment exceptionnels où la mer est toujours plate, en particulier dans la baie de Quiberon. C’est le lieu d’entrainement de la plupart des grands multicoques français et ce n’est pas un hasard. Nous avons également la possibilité de naviguer sous le vent de l‘île de Houat ou de Belle-Île. Cela permet également de profiter d’une mer calme tout en ayant suffisamment de vent pour faire des manœuvres et ainsi apprendre dans les meilleures conditions pédagogiques.

La marée

La marée est insignifiante en Méditerranée, aux Antilles et en Polynésie. En Nouvelle Calédonie le marnage maximum atteint tout juste 1,50 mètres. En revanche, pour naviguer en Bretagne, il faut apprendre à naviguer avec cette incontournable loi de la nature…Donc quelqu’un qui apprend à naviguer sur la côte Atlantique doit forcément se confronter un jour ou l’autre à la « règle des douzièmes » pour apprendre à calculer la hauteur d’eau dans le port qu’il souhaite visiter, l’heure à laquelle il pourra y entrer et en ressortir, en déduire la vitesse moyenne qu’il devra tenir et l’heure à laquelle il devra partir du port précédent…

Voilà tout un art, indispensable à maîtriser par tout chef de bord qui se respecte et qui souhaite organiser une croisière. Cela peut paraître compliqué pour le novice, mais bien expliqué, je peux vous assurer que ça ne l’est pas.

Le balisage maritime

Nous trouvons dans nos régions tout le balisage maritime possible ce qui est particulièrement pratique pour enseigner ! En baie de Quiberon, de jour comme de nuit, faire le point avec 3 relèvements, découvrir les feux à secteur et les alignements sont des exercices qu’il est possible de réaliser facilement. Autant de balisage, c’est rare !

Les ports de plaisance

Quel plaisir de se retrouver amarré le long d’un ponton où règne un calme plat après une bonne navigation. Le contraste est souvent saisissant entre l’extérieur du port et le ponton. Les ports français sont d’un très bon niveau d’équipement et permettent d’aller un peu partout sur la côte tout en naviguant quelques heures seulement, ce qui est idéal pour des croisières de quelques jours. Apprendre à manœuvrer au moteur fait bien sûr parti de nos formations car c’est souvent un véritable problème pour les plaisanciers ! De plus l’ambiance festive des ports de plaisance nous promet bien souvent de bonnes soirées !

Le port du Crouesty à Arzon

Pourquoi avons nous choisi le port du Crouesty ?

Le port du Crouesty golfe du Morbihan

Cette vaste zone de navigation offre donc de multiples possibilités pour que votre stage de voile en Bretagne soit une réussite ! Le port du Crouesty se situe sur la commune d’Arzon, au bout de la Presqu’île de Rhuys, dans le parc naturel régional du Golfe du Morbihan. Nous l’avons choisi pour les raisons suivantes :

  • Il s’agit d’un port en eau profonde disposant de nombreuses places, en particulier celles de notre partenaire loueur professionnel qui gère une bonne trentaine de bateaux. De ce fait, nous pouvons sortir et entrer quelque soit la marée avec de beaux voiliers toujours propres et bien entretenus
  • La proximité immédiate d’endroits stratégiques pour la croisière est également déterminante. En effet, la baie de Quiberon, le Golfe du Morbihan, Belle-Île, Houat et Hoedic sont de magnifiques destinations toutes proches
  • Les installations du port sont de qualités, le parking pour les voitures est grand et gratuit, les commerces sont proches et nombreux
  • En fonction des conditions, nous pouvons partir soit vers le nord-ouest, soit vers le sud-est, ce qui nous laisse beaucoup de choix et nous permet de nous adapter facilement

Rien que d’en parler, on a déjà envie d’y tirer quelques bords !

Nous contacter – Réserver un stage

Nos prestations et tarifs

Retour à l’accueil