Permis côtier et hauturier à Koumac

Quelques éléments de contexte…

Brièvement, il me faut vous expliquer que le principal frein à ces formations à Koumac est le fait que nous sommes contraints par les déplacements de l’inspecteur habilité à faire passer les examens. En effet, il se trouve que le service des Affaires Maritimes de Nouméa souffre, comme la plupart de nos services publics, du manque de moyens / d’effectifs pour gérer le grand nombre de missions qu’il a sous sa responsabilité. Nous devons donc comprendre qu’ils ne peuvent pas dépêcher un examinateur dès qu’une session de formation se monte sur le territoire, et que le centre d’examen…C’est Nouméa.

Le service des Affaires Maritimes propose deux sessions d’examen par mois dans leur locaux, où l’on peut se présenter en candidat libre pour passer un code ou un permis hauturier (à condition d’avoir suivi une formation et d’avoir un dossier complet). Concernant l’examen pratique, qui peut aussi se passer plus tard, les candidats doivent pour ce jour là se rapprocher d’un prestataire de Nouméa afin d’utiliser son bateau à cette occasion.

Comment gérer cette contrainte

Le calendrier des inspecteurs (ils sont deux), qui se déplacent sur tout le territoire essentiellement pour contrôler les navires est établi par zone. Elles ne sont visitées qu’une fois par an, et pour celles qui nous intéressent :

  • la zone Koumac – Poum,  fin février – début mars
  • la zone  autour de Koné -Pouembout, fin octobre.

À ces moment là, l’inspecteur peut éventuellement, s’il est d’accord et disponible, faire un crochet par chez nous pour faire passer des examens plaisance. Ce qui fut fait deux fois en 2019. L’examen peut alors se faire à Koumac. C’est super mais vous aurez compris que cela ne dépend pas de moi et que je ne peux pas le garantir, je ne peux que demander. Tout cela est contraignant, mais c’est ainsi, à nous de nous adapter.

J’ai donc posé une question aux personnes motivées pour ces formations que j’ai pu croiser dernièrement :

« Est-ce que cela te pose un souci d’aller éventuellement passer l’examen en candidat libre à Nouméa ? »

Ils m’ont répondu que ce qui les motivait avant tout, c’était la formation. Que l’examen ils pourraient effectivement le passer plus tard, mais que ce n’était pas la priorité.

C’est dans cet état d’esprit que je peux effectivement vous proposer des dates !

Mais, dans le but de nous caler sur le calendrier des inspecteurs et d’espérer pouvoir faire passer nos candidats directement à Koumac, nous allons tout de même organiser nos formations en février et en octobre, quand ils sont dans notre zone ou proches de celle-ci.

Moyens logistiques

Concernant le navire, nous avons profité du récent passage de l’inspecteur pour lui demander de procéder à une visite de sécurité du bateau que je souhaite louer pour la formation aux permis côtiers. Il s’agit de DELPHIS IN BLUE II, que vous voyez sur la photo ci-dessous. Faeton 730, moteur inboard 150CV, il est parfaitement adapté.

Delphis-in-blue-2-bateau-permis-cotier

Concernant les locaux et la salle, il s’agit de celle située dans les locaux des anciennes pêcheries à la pointe de Pandop.

Salle de formation permis plaisance Koumac

Salle de formation permis plaisance Koumac

Salle de formation permis plaisance Koumac

Organisation des sessions de formation

Vous l’aurez compris, j’aimerais organiser deux sessions par an, une en février et l’autre en octobre. Mais pour des raisons indépendantes de ma volonté, les formations que je voulais mettre en place en février 2020 sont tombées à l’eau. Pour rattraper le coup, si le nombre de candidat est suffisant, je peux proposer une session fin avril début mai ! Vous trouverez les détails sur les pages correspondantes ci-dessous.

Informations complémentaires

Pour s’inscrire à la formation permis hauturier, vous devez avoir réussi votre permis côtier. Et dernière chose, vous devez avoir plus de 6 mois de présence sans interruption pour passer un permis sur le territoire, mais en ce qui concerne la formation, tout le monde peut la suivre.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur les pages ci-dessous :

Retour haut de page