Niveau 5
Chef de bord
Autonome et responsable sur un voilier

(Liste non exhaustive à ajouter aux niveaux inférieurs)

Sécurité

  • Savoir expliquer aux novices le fonctionnement du matériel de sécurité du bord, leur donner des consignes et des explications claires pour se faire aider dans les manœuvres
  • Développer ses connaissances afin de gérer les situations d’urgence en milieu maritime (homme à la mer, premiers secours, avarie de moteur ou de barre, abandon, etc…)
  • Être rassurant, exemplaire, maître de navire et de son comportement, surtout en phase de stress (les manœuvres de port sont très révélatrices), connaître les responsabilités du chef de bord

Technique

  • Maîtriser la conduite et toutes les manœuvres à bord d’un voilier en solitaire : Virement de bord, empannage, prise de ris, mise à la cape, prise de coffre, mouillage, manœuvre des voiles, y compris du spi symétrique et de son tangon. Concernant les manœuvres du spi symétrique, se faire assister d’un barreur ou d’un pilote automatique
  • Maîtriser la manœuvre de récupération d’un homme à la mer à la voile en solitaire
  • Développer ses connaissances afin d’être capable de gérer les pannes classiques qui peuvent se présenter sur un voilier de croisière (mécanique, électricité, enrouleur, guindeau, voiles…)

Environnement

  • En navigation côtière, savoir à tout moment se positionner sur sa carte marine, avec et sans l’aide d’un GPS. Être en permanence capable de d’énoncer clairement sa position
  • Calculer la marée, la route et les distances, en déduire les vitesses moyennes à tenir, les horaires de départ, préparer sa navigation, remplir son journal de bord
  • Prendre la météo, être capable de comprendre les phénomènes qui se présentent et d’adapter en conséquence son programme de navigation
  • Un chef de bord connait l’environnement marin et le respecte (il évite de jeter l’ancre sur le corail, il ne jette ni ses déchets ni ses mégots à la mer, ne nettoie pas son bateau avec des produits toxiques, prend des précautions pour ne pas rejeter d’hydrocarbures à la mer, etc…), il comprend les conséquences de ses actes sur l’environnement
  • Connaissance de la faune, de la flore, du rôle des courants marins sur les climats de la planète, etc…
Retour haut de page